goliat

La mer de Barents, au large des côtes norvégiennes : Goliat, une plateforme pétrolière en proie aux éléments déchaînés, est le sinistre théâtre d'une série de meurtres odieux.
David Corvin, ex-agent du FBI, va devoir utiliser toutes ses compétences pour stopper l'hécatombe.
Mais au bout du chemin, il risque de perdre son âme…
Et bien plus encore…

En quelques romans, Medhy Brunet a su imposer un style choc à ses thrillers. Goliat ne faillit pas à la tradition en plaçant le coeur de son action sur une plateforme pétrolière perdue en pleine mer de Barents avec une tempete qui se prépare. David Corvin et sa femme vont y passer quelques mois : elle en tant que scientifique et lui en tant que vigile.

Dans les chapitres, on alterne entre passé et présent. Dans les chapitres où il n'est pas question de David, on suit deux agents du FBI à la poursuite d'un tueur en série qui sème les cadavres sur son chemin.

Quoi de mieux qu'une plateforme pétrolière pour théatre d'un thriller : moi je dis ça marche bien. Tout y est : il est facile de créer une ambiance oppressante d'autant plus que la couverture résume très bien l'ambiance.

J'ai beaucoup aimé le personnage de David dont les réflexes d'agent du FBI refont surface à une vitesse ahurissante.

Quant au tueur en série, sans pardonner ses actes, on peut comprendre pourquoi il a basculé. L'écriture de medhy Brunet est percutante et très visuelle, pour dire je sentais le sol tangué sous mes pieds comme sur la plateforme (autant dire qu'il faut avoir le pied marin).

Medhy Brunet est un auteur à suivre assurémentque ce soit pour ces histoires percutantes et que par ses personnages vrais.