nos ames au diable

Il vaut parfois mieux ignorer la vérité...
Mi-juillet, Sixtine, dix ans, disparaît sur une plage de l'île d'Oléron. Pour Jeanne, sa mère, c'est tout son monde qui s'écroule. Elle s'en veut d'avoir été trop accaparée par son métier. Elle en veut à son mari, qui aurait dû surveiller leur petite brune aux yeux bleus, mais qui a failli, trop occupé à donner un énième coup de canif dans leur contrat de mariage.
Lorsque les recherches conduisent finalement à un multirécidiviste connu par la justice pour le viol de quatre fillettes, Jeanne comprend que rien ne sera jamais plus comme avant. Et son travail de résilience s'annonce d'autant plus long que le corps de Sixtine n'a jamais été retrouvé.
Une absence qui laisse planer comme une incertitude... Et si la vérité s'avérait plus sordide et glaciale encore que la mort d'un enfant ?

Jeanne passe beaucoup de temps au travail, c'est la raison pour laquelle son mari et sa fille sont parties ensemble sur l'ile d'Oleron où vivent les grands parents de la petite fille. Un après midi, Sixtine disparait. L'angoisse monte d'heure en heure mais Sixtine demeure introuvable. Les heures deviennent des semaines, puis des mois jusqu'a ce que le verdict tombe, Sixtine a été victime d'un pédophile, elle ne reviendra jamais, Jeanne va devoir faire son deuil. 

Les chapitres sont courts, donnant énormément de rythme au récit, on alterne les chapitres entre Jeanne qui est littéralement effrondrée, elle passe par tous les sentiments : la colère, la culpabilité, les désarroi et les chapitres où on suit le calvaire de Sixtine.

J'ai été émue par le clin d'oeil fait par les auteurs sur un roman précédent (cette petite note de nostalgie m'a fait un plaisir fou), j'ai vu arriver certaines révélations, je n'ai donc pas été surprise ni eu une claque monumentale. 

Mais j'ai retrouvé avec un réel plaisir ce duo d'auteurs qui nous emmène dans les méandres glauques de l'homme mais aussi nous montre qu'ils existent des gens qui se battront encore et toujours contre l'injustice.

Nos ames au diable est un roman coup de poing sur une thématique peu reprise dans les thrillers mais ô combien intéressante quand elle est bien menée comme c'est le cas ici.