04 juillet 2020

De circonstance de Nicolas Vallier

Lorsque Nathaniel rencontre Anna Marchall Borowski, il ne se doute pas que bousculer malencontreusement une vieille dame sur un trottoir parisien va bouleverser sa vie. Il ne tardera pas à le réaliser. Femme de tête, Anna parviendra à s’immiscer dans son quotidien jusqu’à en changer le cours. Ils quitteront Paris pour la capitale de l’Alsace où Nathaniel se retrouvera à la tête d’un hôtel, le Saint James, secondé par Mary Hutchinson, une amie d’Anna. Faisant face avec légèreté aux aléas de sa nouvelle vie, il sera toutefois rappelé... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 juin 2020

L'infini des possibles de Lori Nelson Spielman

Paulina Fontana, vieille dame pleine de fantaisie et de créativité en rupture de ban avec sa famille américaine, invite ses petites-nièces, Emilia et Lucy, à visiter son pays natal, l'Italie. Elle leur fait une déclaration fracassante : le jour de son quatre-vingtième anniversaire, elle rencontrera l'amour de sa vie et mettra fin une fois pour toutes à la " malédiction de la deuxième fille de la famille Fontana ". Cette " malédiction " n'est probablement rien d'autre qu'une coïncidence, un vieux mythe. Pourtant, personne ne peut... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2020

Ces petits riens qui nous animent de Claire Norton

Un matin, Aude vient de découvrir l'infidélité de son mari. Alexandre doit choisir entre son grand amour et sa famille. Nicolas voit son frère annuler leur rendez-vous. Tous les trois se retrouvent par hasard aux Buttes-Chaumont. Ils sont chacun tirés de leur méditation par une jeune fille qui menace de suicider. Ils l'en dissuadent en lui promettant de l'aider à retrouver sa mère disparue. Un matin, le destin de 4 personnes va changer : Charlène menace de sauter d'un pont pour obliger son père à l'aider pour retrouver sa mère et... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 16:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 juin 2020

Les imbéciles heureux de Charlye Ménétrier McGrath

Florence, Charly, Camille, Marie, Nico… Les Imbéciles heureux, c’était eux, une bande de potes inséparables au lycée, prêts à faire les quatre cents coups et à s’épauler coûte que coûte dans les épreuves. Vingt ans plus tard, lorsque l’un d’eux disparaît tragiquement, les amis de toujours se retrouvent face à leurs propres choix et à cette question : que sont devenus les ados enthousiastes et pleins de rêves qu’ils étaient ? Florence, Camille et Marie, qui sont restées les plus proches, sont devenues des femmes actives et des mères... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
20 mars 2020

Walter Kurtz était à pied d'Emmanuel Brault

Avancer, toujours. Une vie de poussière et d'’asphalte où seules les routes demeurent. Une civilisation où la voiture est l'’unique instrument de citoyenneté. Dany et Sarah sont des Roues, des enfants du goudron et de l'’essence. Avec leur père, ils vivent au jour le jour dans leur Peugeot 203 de couleur blanc-albatros. D’'une station à l’'autre, en nomades modernes, ils roulent, ils aiment, ils rêvent, jusqu’à l'’accident… et les Pieds. Walter Kurtz était à pied est un récit déroutant dans lequel Emmanuel Brault nous fait prendre... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
02 mars 2020

Le retour de Jules de Didier Van Cauwelaert

Guide d’aveugle au chômage depuis qu’Alice a recouvré la vue, Jules s’est reconverti en chien d’assistance pour épileptiques. Il a retrouvé sa fierté, sa raison de vivre. Il est même tombé amoureux de Victoire, une collègue de travail. Et voilà que, pour une raison aberrante, les pouvoirs publics le condamnent à mort… J'avais adoré Jules et quand j'ai vu que l'auteur avait écrit une suite je m'en étais réjouie. Il est difficile d'en dire trop pour éviter de spoiler mais tout ce que e pourrais dire c'est que cette suite m'a déçue.... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

25 février 2020

Je suis le fleuve de T.E. Grau

Subir. Survivre. Depuis la fin de la guerre du Vietnam, Israel Broussard survit tant bien que mal à Bangkok. Cinq ans plus tôt, il a participé à la mystérieuse opération Algernon, au cœur de la jungle laotienne. Ce qui s'est passé là-bas ? Il ne s'en souvient plus, il ne veut plus s'en souvenir. Et pourtant, l'heure est venue de s'expliquer... L'intensité et la crudité dérangeante de sa prose font de Je suis le fleuve une expérience de lecture à nulle autre pareille. Ce voyage halluciné et sans retour à travers les méandres d'une... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 février 2020

La clé usb de Jean-Philippe Toussaint

Lorsqu'on travaille à la Commission européenne dans une unité de prospective qui s'intéresse aux technologies du futur et aux questions de cybersécurité, que ressent-on quand on est approché par des lobbyistes ? Que se passe-t-il quand, dans une clé USB qui ne nous est pas destinée, on découvre des documents qui nous font soupçonner l'existence d'une porte dérobée dans une machine produite par une société chinoise basée à Dalian ? N'est-on pas tenté de quitter son bureau à Bruxelles et d'aller voir soi-même, en Chine, sur le terrain... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 janvier 2020

Préférer l'hiver d'Aurélie Jeannin

À distance du monde, une fille et sa mère, recluses dans une cabane en forêt, tentent de se relever des drames qui les ont frappées. Aux yeux de ceux qui peuplent la ville voisine, elles sont les perdues du coin. Pourtant, ces deux silencieuses se tiennent debout, explorent leur douleur et luttent, au cœur d’une Nature à la fois nourricière et cruelle et d’un hiver qui est bien plus qu’une saison : un écrin rugueux où vivre reste, au mépris du superflu, la seule chose qui compte. Dans un rythme tendu et une langue concise et précise... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 décembre 2019

Seuls les enfants savent aimer de Cali

Seuls les enfants savent aimer. Seuls les enfants aperçoivent l'amour au loin, qui arrive de toute sa lenteur, de toute sa douceur, pour venir nous consumer. Seuls les enfants embrassent le désespoir vertigineux de la solitude quand l'amour s'en va. Seuls les enfants meurent d'amour. Seuls les enfants jouent leur coeur à chaque instant, à chaque souffle. À chaque seconde le coeur d'un enfant explose. Tu me manques à crever, maman. Jusqu'à quand vas-tu mourir ? Je connaissais Cali le chanteur, j'ai découvert Cali auteur de roman.... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]