13 février 2017

Un sac de Solène Bakowski

En pleine nuit, une femme attend face au Panthéon, seule, un petit sac dans ses bras frêles qu'elle serre comme un étau. Cette femme, c'est Anna-Marie Caravelle, l'abominable, l'Affreuse Rouquine, la marginale. Lorsque, vingt-quatre ans plus tôt, Monique Bonneuil décide de prendre en charge, en secret, à l'insu du reste du monde, l'éducation de la petite Anna-Marie, fille d'un suicidé et d'une folle à lier, elle n''imagine pas encore le monstre qu'elle abrite sous son toit et que, lentement, elle fabrique. La petite fille, poussée... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

07 février 2017

Désorientale de Négar Djavadi

  Si nous étions en Iran, cette salle d’attente d’hôpital ressemblerait à un caravansérail, songe Kimiâ. Un joyeux foutoir où s’enchaîneraient bavardages, confidences et anecdotes en cascade. Née à Téhéran, exilée à Paris depuis ses dix ans, Kimiâ a toujours essayé de tenir à distance son pays, sa culture, sa famille. Mais les djinns échappés du passé la rattrapent pour faire défiler l’étourdissant diaporama de l’histoire des Sadr sur trois générations: les tribulations des ancêtres, une décennie de révolution politique, les... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 09:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 février 2017

Comment vivre au dessus de ses moyens sans se facher avec son banquier de M. Chevrier et A. Tessere

Grâce à ce livre, vous serez en fin à l’aise avec vos finances. Vous n’aurez plus peur de vous faire plaisir, sans pour autant être à découvert ou en guerre avec votre banquier. Vous deviendrez l’homme ou la femme prospère et insouciant(e) que tout le monde veut être, vous saurez comment gagner de l’argent sans vous fatiguer, vous séduirez la terre entière avec vos journées « zéro dépense » et vous aurez l’air terriblement épanoui. Tout cela, sans effort, même si – accro aux soldes, phobique des banquiers, ultra-dépensier, etc. –... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 février 2017

Les années Solex d'Emmanuelle de Boysson

    Alsace, 1969. Juliette passe des vacances avec sa cousine Camille chez leurs grands-parents. Elle fait la connaissance de Patrice dont elle tombe amoureuse. Les revendications de mai 1968 sont toujours présentes dans les esprits et les deux jeunes filles aimeraient s'évader du cocon familial. Parfum de Schiaparelli, pantalons pattes d’eph orange, musique pop… Délicieusement nostalgique, Les Années Solex signe le portrait d’une génération avide de liberté. Emmanuelle de Boysson nous replonge dans les années 60-70.... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2017

Nos adorables belles-filles d'Aurélie Valognes

Pour une comédie familiale irrésistible, il vous faut: Un père, despotique et égocentrique, Jacques. Une mère, en rébellion après 40 ans de mariage, Martine. Leurs fils. Matthieu, éternel adolescent mais bientôt papa de trois enfants. Nicolas, chef cuisinier le jour et castrateur tout le temps. Alexandre, rêveur mou du genou. Et surtout… trois belles-filles délicieusement insupportables ! Stéphanie, mère poule angoissée. Laura, végétarienne angoissante. Jeanne, nouvelle pièce rapportée, féministe et déboussolée, dont l’arrivée va... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 janvier 2017

Trois jours et une vie de Pierre Lemaitre

  "A la fin de décembre 1999, une surprenante série d'événements tragiques s'abattit sur Beauval, au premier rang desquels, bien sûr, la disparition du petit Rémi Desmedt. Dans cette région couverte de forêts, soumise à des rythmes lents, la disparition soudaine de cet enfant provoqua la stupeur et fut même considérée, par bien des habitants, comme le signe annonciateur des catastrophes à venir. Pour Antoine, qui fut au centre de ce drame, tout commença par la mort du chien..." Antoine est un garçon qui aime jouer en foret... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 janvier 2017

Un dimanche, deux copines, un livre

Bonjour les amis, J'espère que vous allez bien et que le froid ou la grippe n'ont pas eu raison de vous. Cecibondelire et moi-même vous invitons à notre rendez-vous mensuel où nous allons vous présenter un roman dont l'ambiance pourrait bien vous faire frémir. Gardez donc un plaid à vos côtés. A demain. Totalybrune
Posté par totalybrune à 09:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 janvier 2017

Pas de deux de Sophie Aubard

Saint Barth le 24 décembre 1997. Un voyage de rêve qui vire au cauchemar. Un accident rarissime, collision d’une automobile et d’un avion. Sur les quatre occupants de la voitures deux vont mourir. Peut-on vivre ou survivre après un tel drame ? Qui est responsable ? Manon et Solyne tentent de trouver les réponses et surtout reprendre le cours normal de leurs vies. Des vacances de rêve, une famille heureuse et surgit la tragédie. Manon et Solyne tentent tant bien que mal à reprendre le cours normal de leurs vies. Manon est ouverte... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
24 janvier 2017

L'affaire de la belle évaporée de J.J. Murphy

  31 décembre, New York, pendant la Prohibition. En compagnie de ses fidèles amis, Woollcott et Benchley, Dorothy Parker fête le nouvel an à l’hôtel Algonquin. La grande star de théâtre et de cinéma, Douglas Fairbanks, y organise une réception dans sa luxueuse suite. Alors que la soirée bat son plein, l’un des invités, le Docteur Hurst, annonce qu’un cas de variole vient d’être détecté, et l’hôtel est mis en quarantaine. Le cauchemar ne s’arrête pas là : quelques heures après le début des festivités, Bibi Bibelot,... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 janvier 2017

Canicule de Jane Harper

Kiewarra. Petite communauté rurale du sud-est de l’Australie. Écrasée par le soleil, terrassée par une sécheresse sans précédent. Sa poussière. Son bétail émacié. Ses fermiers désespérés.Désespérés au point de tuer femme et enfant, et de retourner l’arme contre soi-même ? C’est ce qui est arrivé à Luke Hadler, et Aaron Falk, son ami d’enfance, n’a aucune raison d’en douter. S’il n’y avait pas ces quelques mots arrivés par la poste :Luke a menti. Tu as menti. Sois présent aux funérailles…Revenir à Kiewarra est la dernière chose... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]