22 janvier 2013

Festival Le goût des autres" 2013

    Les 24, 25, 26 et 27 janvier 2013 aura lieu la deuxième édition du Festival « Le goût des autres ». Cette année, il a été décidé de mettre Aimé Césaire à l’honneur, car il aurait fêté ses 100 ans. L’occasion est donc donnée de mettre en valeur ses écrits mais également la littérature de la négritude de façon plus générale. Les auteurs invités sont : David Alliot, Didier Daeninckx, Percival Everett, Gaston-Paul Effa, Eddy L.Harris, Patrice Louis, Alain Mabanckou, Kettly Mars, Leonora Miano, Nimrod,... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

20 janvier 2013

J'ai la PAL qui se dilate épisode 8

Nous voici déjà mi janvier, les soldes vont bon train, les rabais s'enchainent - 50 %, - 60 % et voire -70%. Oui bon d'accord mais vous allez me demander si j'ai fait les soldes dans ma PAL. Voyons les dégâts résultats. Le mois dernier   et ce mois-ci : Alors à votre avis, quel est le pourcentage de rabais ? Bises à tous.
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
18 janvier 2013

Saisons sauvages de Kettly Mars

  Port-au-Prince, années 1960 : Duvalier et ses tontons macoutes éliminent systématiquement les opposants au régime. Daniel Leroy, rédacteur en chef du principal journal d'opposition, vient d'être enlevé. Pour obtenir de ses nouvelles, son épouse Nirvah se rend chez le secrétaire d'Etat à la Sécurité publique, Raoul Vincent. Le redoutable chef de la police est subjugué : pour assurer la survie de son époux et protéger sa famille, Nirvah se soumet au désir du fonctionnaire. Devenir la maîtresse officielle d'un homme fort du... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 janvier 2013

Cannibale de Didier Daeninckx

  1931, l'Exposition coloniale. Quelques jours avant l'inauguration officielle, empoisonnés ou victimes d'une nourriture inadaptée, tous les crocodiles du marigot meurent d'un coup. Une solution est négociée par les organisateurs afin de remédier à la catastrophe. Le cirque Höffner de Francfort-sur-le-Main, qui souhaite renouveler l'intérêt du public, veut bien prêter les siens, mais en échange d'autant de Canaques. Qu'à cela ne tienne ! Les « cannibales » seront expédiés. Ce tout petit livre d’une centaine de pages traite d’un... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 janvier 2013

Les talons hauts rapprochent les filles du ciel d'Olivier Gay

  Un serial killer rôde dans les rues de Paris. Plusieurs filles sont retrouvées assassinées de manière atroce dans leur appartement. Leur seul point commun ? Elles fréquentaient toutes le milieu de la nuit et les clubs à la mode.John-Fitzgerald, surnommé Fitz par ses amis, est un parasite par excellence. Dragueur paresseux et noctambule, il partage sa vie entre les soirées parisiennes, son amour des jeux en réseau et la vente de coke à la petite semaine. Ce héros improbable va se retrouver au coeur d'une enquête de plus en... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 janvier 2013

Le baiser du banni de Cristina Rodriguez

   Dalach Matamoros, hermaphrodite aux grands yeux violets, est à Washington pour un rendez-vous d'affaires quand la nouvelle tombe sur tous les écrans : des "anges fossiles" ont été découverts en Chine ! Pour les Matamoros et les Di Dante, deux clans qui s'affrontent depuis la nuit des temps, la guerre céleste est ouverte... Et Dalach se retrouve confrontée de plein fouet à l'histoire de sa famille en même temps qu'à un combat sans merci pour la résurrection des archanges. Un attentat sanglant à Washington, un faux... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 janvier 2013

Mise au poing de François Prunier

La boxe, ça n'est pas qu'une affaire d'hommes, et pas toujours une affaire de stars. Norina est professionnelle, mais n'est pas une championne. Élevée du mauvais côté de l'Amérique des sixties, elle a du sang africain dans les veines et de la colère en réserve. Sa violence nourrie par la rue et le centre de redressement explose sur le ring. Elle enfile les gants pour cogner et oublier. Jusqu'au jour où une faille s'ouvre, et où tout bascule. L'histoire simple et puissante d'une fille qui voulait vivre. Merci aux Editions Belfond de... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 janvier 2013

La cité des ténèbres - l'épée mortelle de Cassandra Clare

Le Monde Obscur est en émoi depuis le meurtre mystérieux d'un loup-garou survenu devant le Hunter's Moon, l'un des repères de lycanthropes les plus fréquentés de New York. Du côté des Chasseurs d'Ombres, l'Inquisitrice, une femme insensible et austère, est dépêchée par l'Enclave pour s'emparer de l'Institut : Valentin est de retour et une guerre sanglante se prépare. Pris dans la tourmente des événements récents, écartelés entre cœur et raison, Clary et Jace se lancent à corps perdu dans la lutte sans merci qui oppose les défenseurs... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 janvier 2013

30 000 vous avez bien dit 30 000 ???

Bonsoir les amis ! Ceci est un flash spécial : oui à peine 5 mois après le passage des 20 000, mon blog (ma création quoi) vient de dépasser les 30 000 visites, alors je ne dirais qu'une chose   MERCI Merci à vous qui passez par hasard ou par habitude, les lecteurs fidèles, les supporters de toujours, les petits nouveaux, les one shot, les blonds, les bruns, les roux, les chauves, les petits, les grands, les monstres gentils, les monstres pas gentils........ En somme je n'y serais jamais arrivée sans vous, alors je vous... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 21:07 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
06 janvier 2013

Le rêve de Marigny de Monique Demagny

  Peut-on imaginer Paris sans la place de la Concorde (et l’hôtel de la Marine) ? Sans le Panthéon ? La Madeleine ? La grande percée des Champs-Élysées de la Concorde à Neuilly ? Sans le théâtre de l’Odéon ? Tout cela, nous le devons à Marigny. On l’a pourtant oublié, conservant seulement pour une mémoire très vague le carré Marigny, l’avenue Marigny, le théâtre Marigny, l’hôtel Marigny. Alors qui était Marigny ? Lorsqu’il découvre la cour, c’est un jeune provincial, sans titre, sans terre et sans soutien, si ce n’est l’amour... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]