Sushi (n. m. sing.) : spécialité japonaise à base de poisson presque vivant roulé dans du riz froid, peu calorique (en tous cas moins qu’une pizza), apprécié des femmes souhaitant se donner bonne conscience.
Dédaigné des adolescents qui lui préfèrent le hamburger (plus facile à mâcher), et des hommes qui lui préfèrent n’importe quoi recouvert de fromage (comme la pizza), le sushi est un plat raffiné qui prend toute sa saveur avec de la sauce solo…heu…soja.
Consommé en groupe, il n’empêche pas de crier, de rire, de s’énerver ou de pleurer la bouche pleine, en faisant ainsi un met prisé pour sa convivialité.
Traditionnellement, on défini par "soirée sushi" la réunion de trois copines fraichement célibataires, qui ont autant d’angoisses et de potins à partager, qu’il y a de graines de sésame sur un California maki.
Et en plus, tout cela ne fait pas grossir.
(On l’a dit, ou pas ?)

Une lecture fraiche, légère (normal les sushis c'est peu calorique) et ça fait du bien de temps en temps. C'est bon pour tout : le moral raplapla, les coups de mou, les baisses de régime, les gros rhumes, les petits tracas voire même sans raison précise.
Rebecca, Hortense et leurs amies se réunissent autour de sushis pour refaire le monde et tailler des costards aux mecs en général et à leurs ex en particulier.

A cela s’ajoutent une pléiade de personnages : Lou et Mina, les deux filles de Rebecca ; la chienne très gourmande et toujours à l’affut de miettes de cookies, Fergus le fils d’une des copines accro aux jeux vidéos et pas spécialement accro au ménage rien que de constater le bouillon de cultures qu’est devenue sa chambre.

Un livre qu'il faut avoir entre les mains pour se sentir tout revigorée de l'esprit.

Un seul bémol : il est trop court.