Totalybrune

26 mars 2017

L'horizon à l'envers de Marc Lévy

Où se situe notre conscience ? Est-ce qu’on peut la transférer et la sauvegarder ? Hope, Josh et Luke, étudiants en neurosciences, forment un trio inséparable, lié par une amitié inconditionnelle et une idée de génie. Lorsque l’un des trois est confronté à une mort imminente, ils décident d’explorer l’impossible et de mettre en oeuvre leur incroyable projet. Émouvante, mystérieuse, pleine d’humour aussi… une histoire d’amour hors du temps, au dénouement inoubliable, et si originale qu’il serait dommage d’en dévoiler plus. Un... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - Commentaires [2] - Permalien [#]

25 mars 2017

Un dimanche, deux copines, un livre

Bonjour les amis, Les beaux jours commencent à pointer le bout de leur nez et ça fait du bien au moral. A ce propos, Cecibondelire et moi même vous proposons un livre qui fait du bien et par les temps qui courent ce n'est pas du luxe. Alors rendez vous demain pour découvrir ce petit bienfait. Totalybrune
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 mars 2017

Le bureau des jardins et des étangs de Didier Decoin

  Empire du Japon, époque Heian, xiie siècle. Être le meilleur pêcheur de carpes, fournisseur des étangs sacrés de la cité impériale, n’empêche pas Katsuro de se noyer. C’est alors à sa jeune veuve, Miyuki, de le remplacer pour porter jusqu’à la capitale les carpes arrachées aux remous de la rivière Kusagawa. Chaussée de sandales de paille, courbée sous la palanche à laquelle sont suspendus ses viviers à poissons, riche seulement de quelques poignées de riz, Miyuki entreprend un périple de plusieurs centaines de kilomètres à... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 13:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 mars 2017

Les enquêtes de Totalybrune : pour ou contre les salons littéraires payants

Alors que le salon du livre de Paris se tiendra du 24 au 27 mars, je me suis posée cette question : pour ou contre les salons payants ? En effet, si vous vouliez vous rendre à ce salon il falalit vous acquitter d'une somme de 10 à 12 euros (pour le week end) ou de 8 à 10 euros dans la semaine. Il est vrai que si on fait un salon par an, on peut se le permettre mais quand on est hyper passionné, cela peut représenter un cout supplémentaire. Maxime Chattam, sur son compte twitter, a souligné que ce n'était pas normal de faire payer... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 mars 2017

Seules les bêtes de Colin Niel

Une femme a disparu. Sa voiture est retrouvée au départ d'un sentier de randonnée qui fait l'ascension vers le plateau où survivent quelques fermes habitées par des hommes seuls. Alors que les gendarmes n'ont aucune piste et que l'hiver impose sa loi, plusieurs personnes se savent pourtant liées à cette disparition. Tour à tour, femmes et hommes prennent la parole et chacun a son secret, presque aussi précieux que sa vie. Lorsque Evelyne Ducat disparait, c'est tout le village qui y va de son petit commentaire. Mais c'est surtout... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 10:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 2017

Mör de Johana Gustawsson

Mör : adj. fém. En suédois, signifie « tendre ». S'emploie pour parler de la viande. Falkenberg, 16 juillet 2015. Sur les rives d’un lac, on retrouve le cadavre affreusement dépecé d’une femme. Ses seins, ses fesses, ses cuisses et ses hanches ont été amputés de plusieurs kilos de chair. Londres, le lendemain matin. La profileuse Emily Roy est appelée sur les lieux d’une disparition inquiétante : l’actrice Julianne Bell a été enlevée à l’aube, et ses chaussures ont été retrouvées à proximité de chez elle, emballées dans un sac de... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 13:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mars 2017

Raison de tuer de Blake Pierce

La lieutenante de la police criminelle Avery Black a traversé l'enfer. Autrefois la meilleure avocate de la défense, elle est tombée en disgrâce quand elle a réussi à faire sortir un brillant professeur de Harvard ? seulement pour le voir tuer à nouveau. Elle a perdu son mari ainsi que sa fille, et sa vie s'est effondrée autour d'elle.Essayant de se racheter, Avery s'est tournée vers l'autre côté de la loi. En travaillant dur pour gravir les échelons, elle a atteint la Brigade Criminelle, au mépris des autres agents, qui se... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 13:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2017

Underground de S.L. Grey

Suite à l’apparition d’un mystérieux virus et à l’explosion d’une fulgurante épidémie, le monde entier a plongé dans le chaos. Mais un petit groupe d’individus s’est préparé à ce cataclysme. Transportant le strict nécessaire, ils se dirigent vers le Sanctuaire, un luxueux complexe souterrain de survie et d’autosuffisance.Parmi eux, se trouvent James et Vicky, couple de cadres richissime, converti aux théories « survivalistes ». Il y a aussi la famille Guthrie, dont le père, fervent républicain et fan d'armes à feu, supporte mal la... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mars 2017

Zanzara de Paul Colize

Fred, 28 ans, est journaliste. Membre d'une team de jeunes pigistes web, il rêve de gloire et de signer un article papier qui fera date. La nuit venue, Fred mène une double, voire une triple vie. Avant tout, il aime une femme mariée. Une liaison passionnelle, mais sans espoir. Ensuite, il aime le risque, les paris et l'adrénaline. Fred se sent vivre quand il flirte avec les limites. Ces savants cloisonnements vont voler en éclats le jour où il reçoit un coup de fil à la rédaction. Rendez-vous lui est donné le lendemain pour... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
07 mars 2017

Un paquebot dans les arbres de Valentine Goby

Au milieu des années 1950, Mathilde sort à peine de l’enfance quand la tuberculose envoie son père et, plus tard, sa mère au sanatorium d’Aincourt. Cafetiers de La Roche-Guyon, ils ont été le coeur battant de ce village des boucles de la Seine, à une cinquantaine de kilomètres de Paris. Doué pour le bonheur mais totalement imprévoyant, ce couple aimant est ruiné par les soins tandis que le placement des enfants fait voler la famille en éclats, l’entraînant dans la spirale de la dépossession. En ce début des Trente Glorieuses au nom... [Lire la suite]
Posté par totalybrune à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]