CVT_Les-temps-ultramodernes_989

En 1895, d'énormes gisements de cavorite, un métal capable d'annuler la gravité, sont découverts. C'est le début d'une conquête massive des airs et de l'espace. Des paquebots volants relient les capitales ou voguent jusqu'à une Mars colonisée. Mais vingt-cinq ans plus tard, les réserves s'amenuisent et les empires occidentaux luttent pour récupérer les dernières miettes du précieux métal.

Paris, 1923, les paquebots, les trains, les trams se sont affranchis de la gravité terrestre grace à la cavorite. Le Paris que nous connaissons est donc très loin de celui sorti de l'imagination de Laurent Gennefort.

Mars est devenue une colonie et on peut y accéder après un voyage de quelques mois à bord d'un paquebot. Dans ce roman on fait la connaissance de plusieurs personnages : Renée, l'institutrice, Georges, l'artiste, Maurice, le commissaire, Marthe, la journaliste et Marcel Chevy, un médecin destitué.

Tous ces personnages vont évoluer dans ce Paris différent et pourtant si proche. Tous ont un point commun c'est Mars et la cavorite. L'un va prendre sous son aile un martien blessé, l'autre qui découvre un complot sur la cavorite et le dernier qui met au jour des activités illégales et totalement immorales sur Mars.

J'ai adoré ce roman à l'ambiance si particulière à la fois ultramoderne avec l'apport de la cavorite, ce métal aux propriétés démentielles et la Paris des années 20 au parfum délicieusement suranné. 

J'ai adoré les personnages qui évoluent à une vitesse folle, ils n'ont plus rien à voir avec ceux qu'ils étaient à leur arrivée à Paris, notamment pour Renée et Georges.

J'aurais aimé un peu plus de développement sur certains sujets, car certains passages ont été traités un peu rapidement à mon gout.

En tout cas, j'ai adoré ce roman, l'ambiance et les personnages même si j'aurais aimé en avoir un peu plus.