médiator

Susannah Simon est " the mediator ". Elle fait le lien entre les morts et les vivants. Pas de répit pour elle : les fantômes exigent qu'elle achève ce qu'ils n'ont pas eu le temps d'accomplir sur Terre. Mais quand on vient d'emménager sous le soleil de Californie, qu'on est une fille et qu'on a seize ans, on préfère se balader dans les centres commerciaux plutôt que dans les cimetières... et mater les surfeurs plutôt que de s'occuper de visiteurs ectoplasmiques ! Hélas, dès son arrivée dans son nouveau lycée, Susannah comprend que sa vie ne va pas être aussi simple. Le fantôme d'une jeune lycéenne a décidé de se venger. Or, la jeune fille se trouve sur sa route...

Toujours dans le cadre du Challenge un été 100 % girly chez Mya, je me suis plongée dans un autre univers issu de la plume de Meg Cabot.

J'ay ai rencontré Susannah qui rejoint sa mère fraichement remarié avec Andy et ses trois demi frères. Elle quitte donc New York pour la Californie du Nord. Nouvelle vie, nouvelle école, nouveaux amis. Tout va bien dans le meilleur des mondes. Fin de la chronique.....

Mais non je rigole. Susannah n'est pas une jeune fille comme les autres, non elle est mediator. Qu'est-ce que c'est ??? C'est ce qu'on appelle le passage de témoin entre le monde des vivants et le monde des morts. Elle voir des fantomes qui ont encore un petit lien avec le monde qui était encore le leur il n'y a pas si longtemps.

Ce "don" n'est pas sans apporter un peu de remue ménage dans la vie d'une jeune fille de 16 ans. Ceci étant elle prend son rôle très au sérieux et n'hésite pas à botter le train des fantomes récalcitrants.

Ce roman m'a fait penser à la série "Ghost Whisperer"

C'est frais, j'ai bien rigolé en lisant certaines scènes et je pense que je lirais la suite des aventures de Susannah, cette petite a de l'avenir et je voudrais bien savoir si elle va envoyer Jesse, le fantome qui squatte sa chambre dans le monde qui est le sien........