aussi noirque ton mensonge

Journaliste d’investigation pour "Le Quotidien de Helsinki", Janne Vuori est informé par un coup de téléphone anonyme de l’existence d’activités illégales menées dans une mine de nickel, au nord de la Finlande. Malgré les protestations de sa femme, qui lui reproche ses fréquentes absences, il se rend sur place, mais toutes ses tentatives pour entrer en contact avec les propriétaires de la mine échouent. Lorsqu’il finit par convaincre un membre du comité exécutif de le rencontrer officieusement, il découvre que des dissensions ont éclaté au sein de la direction, à la suite d'activités douteuses mettant en péril l’environnement. Un personnage avec lequel il avait rompu tout lien refait alors surface : son père. Disparu vingt ans auparavant, ce dernier souhaite renouer avec ce fils qu’il a abandonné. Bouleversé, Janne tente de reprendre le contrôle de son enquête et de sa vie. Mais plus il avance dans ses investigations, plus il trouve sur son chemin disparitions inexpliquées, « accidents » mortels et menaces…

Janne est journaliste et il cherche le scoop de sa vie. Lorsqu'il reçoit une information mystérieuse sur une mine de nickel, il sent que c'est là l'afaire de sa vie. Plus il va chercher, plus il s'aperçoit que cette mine est l'arbre qui cache la foret.

C'est aussi à ce moment que son père qui est parti 30 ans plus tot, décide de refaire son apparition dans la vie de son fils. Que cela cache-t-il ? Rédemption ou manipulation ?

LE sujet du roman est intéressant : les malversations financières décrites dans le roman sont sans doute proches de la réalité. L'auteur a construit son roman comme une investigation journalistique et le ton employé par le personnage principal rend crédible l'intrigue.

Cependant, je ne me suis pas attachée aux personnages. L'histoire m'a plu mais il manquait un petit quelque chose pour qu'il sorte vraiment du lot. Mais les amateurs du genre seront comblés.