pas de deux

Saint Barth le 24 décembre 1997.

Un voyage de rêve qui vire au cauchemar.

Un accident rarissime, collision d’une automobile et d’un avion.

Sur les quatre occupants de la voitures deux vont mourir.

Peut-on vivre ou survivre après un tel drame ?

Qui est responsable ?

Manon et Solyne tentent de trouver les réponses et surtout reprendre le cours normal de leurs vies.

Des vacances de rêve, une famille heureuse et surgit la tragédie. Manon et Solyne tentent tant bien que mal à reprendre le cours normal de leurs vies. Manon est ouverte aux autres, pleine de vie ; Solyne quant à elle est plus réservée, plus posée, plus "sérieuse".

Leur cohabitation est parfois houleuse : Solyne n'appréciant guère le mode de vie de sa soeur.

Dans ce roman, Sophie Aubard nous raconte l'histoire d'un amour puissant celui qui rend plus fort ou qui peut tout aussi bien tout détruire.

On ne peut que s'attacher à ces deux jeunes femmes que la vie n'a pas épargné. La fin est très subtilement amené mais on ne peut s'empêcher de ressentir une profonde tristesse malgré tout à sa lecture.

Une phrase m'a beaucoup marqué sans doute parce qu'elle révèle une vérité dure : "les maux physiques peuvent être endormis, la tristesse et le chagrin ne connaissent eux aucun remède".

J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman : l'écriture de Sophie Aubard est sensible, vraie qui touchent les âmes.

Vous aussi laissez vous tenter par ce pas de deux.