seigneur de charny

Champagne, 1382. Quand, après six années de croisade, Jacques de Charny regagne enfin ses terres, il découvre, stupéfait, une foule immense massée devant l'église du château.

De toute l'Europe, des pèlerins affluent pour prier devant la relique extraordinaire détenue par la famille : le saint suaire, sur lequel apparaît le corps martyrisé du Christ. Pour sauver le domaine de la faillite, Jeanne, la mère de Jacques, a décidé d'exposer publiquement cette relique cachée aux yeux du monde depuis des décennies.

Alors qu'il espérait être accueilli à bras ouverts, Jacques se heurte à la défiance et l'hostilité de tous. Sa mère, la première, lui reproche d'avoir ruiné la seigneurie avec ses voyages en Orient. Pierre d'Arcis, l'implacable évêque de Troyes, veut interdire l'exposition du drap sacré. Et même sa promise, la ravissante Hélène, s'est mariée à un barbon... Seuls ses deux amis d'enfance, Miles, le bouillonnant comte de Brienne, et Arnaut, le fougueux chevalier de Jaucourt, semblent se réjouir de son retour.

C'est alors qu'un jeune seigneur et sa suite arrivent en Champagne pour admirer la sainte relique. Pour Jacques, cette visite inattendue va s'avérer providentielle...

Pour son premier roman, Laurent Decaux nous emmène au Moyen age aux temps des Croisades. Jacques de Charny revient chez lui après 6 années d'absence. Lui qui pensait être feter comme il se doit déchante quelque peu. Sa fiancée en a épousé un autre, les finances de sa maison sont au plus bas obligeant sa mère à exposer une sainte relique, héritage familial. Cette relique ne serait autre que le Saint Suaire, attisant jalousie et convoitise.

Heureusement, il peut encore compter sur ses deux meilleurs amis pour feter son retour. De plus il va rencontrer un jeune homme qui pourrait bien changer le cours de sa vie.

L'auteur dresse le protrait d'une galerie de personnages bien campés et très attachants (enfin pas tous non plus hein), le récit des batailles est très réel. Le seul petit bémol que  je pourrais mentionner est que les origines de Florentine aurait pu être un peu plus creusé mais le roman reste très agréable et on passe un très beau moment hors de notre temps.