secret des orphelins

Encore un os à ronger pour Ruth Galloway !
Un squelette d'enfant décapité est retrouvé sous la porte d'une vieille bâtisse victorienne à Norwich. S'agit-il d'un sacrifice datant de la période romaine ou de la dépouille d'un petit pensionnaire échappé de l'orphelinat qui occupait les lieux dans les années 1970 ? Experte en datation, l'archéologue Ruth Galloway rejoint l'équipe de l'inspecteur Harry Nelson, partenaire d'investigation – et parfois plus dans l'intimité. Tandis que Ruth remonte la piste du drame et croise le chemin de prêtres retraités, magnats de l'immobilier et druides chevelus, quelqu'un semble décidé à littéralement la faire mourir de peur...
Retour de l'universitaire la plus attachante du venteux Norfolk, intello nourrie aux chips, célibataire attendant un heureux événement, dans un thriller atmosphérique et mystique
à déguster impérativement avec une cup of tea !

La grosse angoisse des promotteurs immobiliers est de découvrir un site archéologique pile à l'endroit où le premier coup de pelleteuse a été donné.

La cerise sur le gateau est aussi de tomber sur un squelette. Il n'en faut pas plus pour Ruth Galloway pour élucider ce mystère aidé par l'inspecteur Nelson. Ils se connaissent bien et forment une bonne équipe.

Au fur et à mesure de leur enquête, ils vont découvrir que rien n'est aussi simple qu'on ne le pense.

J'ai beaucoup aimé ce roman notamment pour la relation entre les deux personnages principaux un peu à la mode "je t'aime moi non plus" mais ils sont assez matures pour mettre de côté leur vie personnelle et de se lier pour mener l'enquête. Ce roman est aussi riche sur la période de l'Antiquité et ses us et coutumes en matière sacrificiel.

Je n'ai pas vu arriver un rebondissement et j'ai trouvé que la révélation du coupable était plutot bien menée.

En somme, c'est une bonne découverte pour moi et je pense lire le précédent avec les deux mêmes protagonistes.