horemheb

« Horemheb contempla la Grande Épouse royale, nimbée de la lumière dorée du couchant. Une beauté presque irréelle.
– Viens, exigea-t-elle en se relevant.
Serrant très fort sa main, elle l’?emmena au bord de la terrasse.
– Que discernes-tu, mon roi ?
Dans la lumière de l’occident se dessinaient les formes des pyramides qu’avaient érigées les pharaons de l’âge d’?or.
– Nos ancêtres ont bâti l’éternité, rappela la reine, et nous devons poursuivre leur œuvre. Ce qu’Akhénaton a tenté de détruire, consolide-le ! »
Avec Horemheb, le retour de la lumière, Christian Jacq raconte l’extraordinaire destin du scribe qui, aux côtés de Toutânkhamon, devient général puis pharaon, évitant à l’Égypte de sombrer dans le chaos.
Uni à une remarquable Grande Épouse royale, Horemheb n’aura d’autre enfant que l’Égypte et ouvrira son pays à la dynastie des Ramsès.

Christian Jacq nous raconte une fois de plus le destin exceptionnel d'un des personnages les plus connus de l'histoire de l'Egypte ancienne : Horemheb. 

Akhénaton et Néfertiti viennent de mourir laissant le pays tout aussi moribond qu'eux. Un enfant leur succède avec la lourde tache de rendre au pays sa splendeur d'antan : Toutankhamon. Hélas les partisans d'Aton demeurent dans l'ombre et vont tout faire pour ne pas que leur dieu tombe dans l'oubli.

Horemheb, d'abord scribe puis général, accède au stade de Pharaon. Malgré les difficultés, il n'a jamais faibli ni dérouté de sa ligne directrice : à savoir sauver l'Egypte. C'est un destin exceptionnel qui ouvrira la voie à la sage des Ramses, l'une des plus grandes lignées de pharaons de l'Egypte Ancienne.

Une fois encore, la plume et le savoir de Christian Jacq nous emmène au temps des pharaons pour une parenthèse temporelle unique.

Horemheb a ramené la lumière sur le pays du dieu soleil.