ours

Au plus froid de l’hiver, Vassia adore par-dessus tout écouter, avec ses frères et sa sœur, les contes de Dounia, la vieille servante. Et plus particulièrement celui de Gel, ou Morozko, le démon aux yeux bleus, le roi de l’hiver. Mais, pour Vassia, ces histoires sont bien plus que cela. En effet, elle est la seule de la fratrie à voir les esprits protecteurs de la maison, à entendre l’appel insistant des sombres forces nichées au plus profond de la forêt. Ce qui n’est pas du goût de la nouvelle femme de son père, dévote acharnée, bien décidée à éradiquer de son foyer les superstitions ancestrales.

C'est sur les conseils d'une copine que j'ai pu lire ce roman. On se retrouve plongé dans la Russie profonde et glacée dans la famille de Piotr. Vassia, sa petite dernière est la seule de la famille à voir les esprits protecteurs de la maison et de la foret. Mais Anna, la nouvelle épouse de son père est convaincue que la maison ainsi que Vassia sont possédées par le Diable.

En commençant le roman, je ne savais pas du tout où l'auteur allait m'emmener, mais je me suis vraiement trouvée embarquée dans une histoire à la fois magique et fantastique. Ce qui commencait comme un conte pour enfant s'est transformé en combat entre le bien et le mal.

Je me suis tout de suite attachée à Vassia, cette petite fille à part qui sans le savoir détient le pouvoir de sauver son village. L'auteur a su agréablement mêler le folkhlore russe à ce joli conte.

Le deuxième tome de la série est sorti il y a peu et j'ai hate de retrouver les personnages.